Le Groupe d’éducation en design vise à transmettre des savoirs et des pratiques adéquates et nécessaires pour repenser les vies quotidiennes dans un monde transformé, abîmé et en profond changement. À l’usage des designers, ce groupe s’ouvre aussi à tous ceux qui veulent comprendre comment les vies quotidiennes ont historiquement évolué avec le design d’objet, de services, d’expérience et de systèmes.

Le groupe d'éducation en design vise ensuite à replacer ces histoires discontinues, multiples, controversées dans les enjeux de transition : quelle vie quotidienne dans un territoire plus chaud, plus contraint, plus fragile ? Quels objets se créent, quels savoirs se transforments, quels services se définissent, quelles économies de design ? Le groupe propose des points de départ pour favoriser les imaginaires des vies quotidiennes dans un monde en crise environnementale.

Proche de la pensée de Jacques Rancière le groupe s'appuie sur l'idée d'émancipation intellectuelle plutôt que de formation des esprits. Redécouvrir et recomposer notre monde demande une curiosité, un travail et une humilité qui doivent dépasser le simple apprentissage et la reproduction sociale des institutions scolaires.

Email